Contact Fred
Site Fred


le 26 février 2017 à La Garenne-Colombes



On entend l'heure
Un bien beau pays

 


le 19 janvier 2017 à La Garenne-Colombes

parole brève & vignes tortueuses


le 3 janvier 2017 à La Garenne-Colombes

Lumineuses longitudes & Substances amères


le 1er décembre 2016 à La Garenne-Colombes

Croupissante boursoufflure


le 7 mars 2016 à La Garenne-Colombes
avec Lauren Rodz

Regrets de l'Asie
Sur les flots
Projection


le 7 mars 2016 à La Garenne-Colombes

Courses !!!


le 27 janvier 2016 à La Garenne-Colombes
avec João Camões

Au petit matin


le 17 septembre 2015 au Souffle Continu, Paris

Concert


le 3 septembre 2015 à La Garenne-Colombes

1 & 2


le 14 août 2015 à La Garenne-Colombes

1 & 2


le 5 mars 2015 à La Garenne-Colombes

1 & 2



 


20 janvier 2015 à la Garenne-Colombes

.........

01
02
03
04


5 décembre 2014 à Jazz@home, Paris

1 & 2

Vidéo © Annie Zivkovic

...........

 


21 août 2014 à la Garenne-Colombes

24 septembre 2014

"Ailes sans tête" Marsa Fouty (Fred Marty, Jean-Marc Foussat)

 

Un "disque" de Jean-Marc Foussat et Fred Marty, en fait une publication en ligne, sur Bandcamp
Un nom "Marsa Fouty" en forme de manifeste : il s'agit d'entrecroiser les musiques, comme on entrecroise les noms.
Déjà, à l'occasion d'"Ondes Primitives" , Fred Marty avait distillé bien des essences, compacté des agrégats surprenants, tissé de trames inédites sur sa basse.
Là, avec un Jean-Marc Foussat inventif au possible, sur la crête de l'instant, enchâssant la basse, nous sommes ballottés d'un univers électronique au lyrisme de certains chants. De cris, de mélopées quasi orientales, de jaillissements de lave à des pulsations répétitives très sombres. Les frontières entre lutherie classiques et complexité électronique sont mouvantes, instables, confuses. Des couleurs indécises, des télescopages d'images, des pincements de coeur imprévisibles : on lâche toute amarre. Seule compte la pleinitude de l'âme.
Ainsi pour cette première pièce "Le problème de l'oignon". Près de vingt six minutes de voyage onirique. La pièce essentielle de ce bel enregistrement.
Trois autres pistes : "Granit immobile", "Un petit semblant de plein" et "Hauteur de troubles".
Une mention spéciale pour ce "petit semblant". Il laisse une large place à un poème de Mahmoud Darwich : Sabra*
C'est une plage sombre, évocatrice de nuit de terreur, d'horreurs, de désespérance. Puis une séquence à l'archet, en forme de recueillement. Un autre moment fort de cet enregistrement.
Et ce beau titre d'album, ces "Ailes sans tête" qui font penser à cet oiseau perdu, guidé par le seul instant, par l'instinct seul.
Une très belle errance musicale.
On peut écouter cet enregistrement sur Bandcamp, gratuitement, et si ça vous émeut,on peut l'acheter en version haute qualité, pour seulement 5€. C'est là .

* J'avoue être extrêment rétif à la pensée binaire et au fatras des réseaux. Plutôt voir ou revoir "Valse avec Bachir" (0% de talmud).


17 juillet 2014 à la Garenne-Colombes

1 2 3

.......


10 juin 2014 à la Garenne-Colombes

Écarter les images

Neuf petites pièces :
1, Stock - 2, Remblais - 3, Choix - 4, Temporel - 5, Andante - 6, Piège - 7, Présent - 8, Règle - 9, Système

Sans nonchalance


14 avril 2014 à la Garenne-Colombes

1, 2, 3, 4, 5 & 6

..........


13 février 2014 à la Garenne-Colombes

n1
n2

............

9 octobre 2013 à la Garenne-Colombes

n1
n2
n3