Le 30 mars 2017 à l'EnCours

Courants de loques et de vents
Dans le verre
À l'endroit du soleil
Petite maladie des nuages

Au 56 rue de la Réunion, une maison de ville, comme on pourrait en voir dans bien des rues de province. Une discrète affichette y signale "l'Espace En Cours". On y pénètre par un étroit couloir qui débouche, après quelques pas, sur une courette ménagée au sein d'une maison de poupée. Quelques plantes, des pavés, un chat, une fillette et des jeunes mamans qui vont et viennent discrètement. Nous sommes hors du temps, loin de Paris, dans un grand calme, nous sommes bien. Henri Roger et Jean-Marc Foussat s'affairent dans une pièce qui a pu être un grand débarras, une buanderie, un atelier. Ils vont bientôt se lancer dans l'exercice particulier de l'improvisation totale. Ça n'a pas l'air d'inquiéter outre-mesure ces deux sorciers, qui achèvent de mettre en place le chaudron électronique dans lequel ils se proposent de nous mitonner, une heure durant, une de ces potions magiques dont ils ont le secret. Une fois le concert terminé, dans les sourires traduisant l'euphorie légère que procure ce genre de moments improbables, je me retrouve avec mon ami Henri. Il y a du monde aux quelques terrasses du quartier, mais les taverniers ne servent plus. Alors, nous nous dirigeons vers la place de la Nation, où nous trouverons un choix de brasseries. La douceur de l'air est celle d'une soirée estivale. Les tenues sont légères, les conversations feutrées, la circulation tranquille. Nous observons cette paix depuis une terrasse, une Leffe en main. Et nous n'avons pas besoin de beaucoup de mots pour ressentir le plaisir de retrouver un vieil ami, avec lequel on sait avoir tant de choses à partager ;)
© Laurent Poiget


Le 9 octobre 2015 au 99 rue du Ruisseau

Concert